Villes Architectures et Territoires

Département VAT – École Nationale Supérieure d'Architecture de Paris Malaquais / "Cities Architecture Territories" Department

Désapprendre d’Athènes – Studio (P7-9)

 

Encadrant responsable : Steven Melemis.  Autre encadrant : Marc Armengaud.  Encadrante invitée : Maria Markou (National Technical University of Athens (NTUA)).  Participation des membres du département VAT et de la NTUA (Polytechnique d’Athènes).

 

Objectifs

Extrême autant de par sa complexité historique qu’à cause de la grande pénurie de moyens d’aujourd’hui, sans parler de l’arrivée récente d’un grand nombre des réfugiés syriens, le «cas » d’Athènes pousse l’architecte à désapprendre quelques recettes européennes du projet urbain et de l’urbanisme qu’on croyait aller de soi. Formée abruptement autour 1923 par l’arrivée massive de refugiés grécophones d’Asie mineure (autour de 2 000 000 en deux ans !) à ce qui n’était alors qu’une petite ville provincial malgré ses racines anciennes, la métropole athénienne est de loin la plus jeune de l’Europe. Confrontée depuis ce temps à des enjeux migratoires, économiques, politiques, sociaux, dont certains qui sont intimement liés à la région des Balkans et à l’Asie centrale, elle ne cesse de vivre des confrontations étonnantes entre la longue durée historique et des urgences du présent. Aujourd’hui donc, comment projeter des qualités et des valeurs urbaines nouvelles ? Comment agir dans l’urgence tout en préparant des transformations de fond à plus long terme ?   En mobilisant quelles capacités des personnes et des lieux qui sont restées jusque là inexploitées ? Ces défis sont d’autant plus passionnants du fait d’être incontournables.

Tout en étant confrontés à des situations territoriales extérieures leurs expériences personnelles, les étudiants travailleront pendant dix jours avec des étudiants de l’école Polytechnique d’Athènes qui les connaissent de près.

Le studio de cette année arrive à l’issu de cinq ans d’explorations – quatre workshops suivi d’un studio l’année dernière – soit l’essentiel de la période de crise économique, sociale et politique depuis 2010. L’on travaillera sur un grand secteur d’étude dans l’ouest de la métropole qui concentre les enjeux majeurs de l’avenir proche et du long terme.   Ils sont liés notamment à la vie quotidienne des populations issues des mouvements migratoires anciens ou des plus récents, aux infrastructures portuaires et ferroviaires en pleine mutation et susceptibles de repositionner la Grèce économiquement dans l’Europe et dans le monde, ainsi qu’aux constructions réalisées en vue des jeux olympiques de 2004. Chaque étudiant travaillera sur un lieu différent qu’il définira lui-même à l’intérieur de ce secteur.

 

Contenus

Le travail se déroulera en trois phases : 1) L’approche depuis Paris de la métropole d’Athènes, mélangeant enquêtes et hypothèses de projet, recherches personnelles et collectives, retours sur les travaux des années précédents et présentations faites les enseignants (Note : dans le premier mois du studio à Paris, Maria Markou participera aux sessions du P7-9) 2) dix jours de travail à Athènes avec des étudiants de l’Ecole polytechnique, lors desquelles les hypothèses des projets seront consolidée 3) Approfondissement des projets à Paris de la mi-novembre au début du mois de janvier jusqu’aux jurys finaux.

A travers le semestre, l’étudiant produira les contenus suivants :

  1. i) Enquêtes personnelles et contributions aux connaissances partagées du groupe de studio
  2. ii) Identification d’un site avec les enjeux qu’il comporte

iii) l’élaboration spatiale et temporelle du projet.

  1. iv) Précision des moyens que le projet déploie (financières, sociaux, politiques)
  2. v) Développement d’un ensemble coordonné de moyens visuels (et éventuellement sonores), textuels, de maquettes et d’autres objets, en adéquation avec le projet qu’on développe.

 

L’on participera en fin de semestre à une Journée d’études à Paris avec des architectes, urbanistes et chercheurs venant de la Grèce, de la France et ailleurs. Les étudiants du studio présenteront leurs travaux et participeront aux discussions visant à dégager des années passées de travail collectif un ensemble d’orientations pour de futures initiatives d’aménagement à Athènes, qui pourront par la suite être soumises au débat public auprès de sa population et de ses acteurs.

 

Modes d’évaluation

Présentations (à l’orale ou « muettes ») des travaux d’enquête et de projet à travers le semestre + mises en ligne des productions sur le blog du studio.

Contrôle continu = 50 pourcent de la note + 50 pourcent pour la présentation (orale, affichage) lors du jury de fin de semestre.

 

Bibliographie provisoire

  1. Aespos, G. Simeoforidis, The Contemporary Greek City. Athens, Metapolis Press, 2001.
  2. Garde, Les Balkans. Héritages et évolutions, Flammarion, Paris, 2010.
  3. Koubis, T. Moutsopoulos, R. Scoffier éditeurs, Athens Absolute Realism. Catalogue d’exposition, Biennale de Venise, 2002.
  4. Weibel, Histoire et géopolitique des Balkans de 1900 à nos jours, Paris, Ellipses, 2002.

https://www.monde-diplomatique.fr/index/pays/grece

%d blogueurs aiment cette page :